Quatre jours à Barcelone

Museu Picasso

DSC00349

Mercat de la Boqueria

Publicités
Publié dans Edito | 2 commentaires

Acacia (Mimosas)

Les mimosas cultivés en France viennent surtout d’Australie après introduction au dix-neuvième siècle. Les horticulteurs ont sélectionné de nombreuses variétés, notamment sur la Côte d’Azur, pour l…

Source : Acacia (Mimosas)

Publié dans Edito | 1 commentaire

Les conséquences de la déforestation en Indonésie

huile_de_palme

La déforestation  en Indonésie conduit les orangs-outans au bord de l’extinction. Des vies humaines sont également en jeu : la déforestation cause des incendies dont les fumées toxiques sont pointées du doigt dans des milliers de morts prématurées chaque année. Le recul des forêts aggrave par ailleurs les changements climatiques en rejetant du gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Pourtant, HSBC finance sans vergogne à coup de centaines de millions de dollars ces destructions.

Les sociétés incriminées sont responsables de pratiques scandaleuses : accaparement des terres appartenant à des communautés locales, opérations sans autorisation légale, exploitation des travailleurs, travail des enfants, feux de forêts, ou encore drainage et transformation des tourbières riches en carbone.

Dites à HSBC d’arrêter de financer ces entreprises destructrices. Les forêts et les orangs-outans d’Indonésie ne doivent pas banquer !

ourang-outan

Sur son site Internet, HSBC affirme que « le développement durable est à la base de ses priorités stratégiques ». Les informations que nous avons recueillies prouvent le contraire !

Les banques sont très attentives à leur réputation. Ensemble, nous pouvons révéler leur hypocrisie au grand jour et les forcer à changer leurs pratiques. Que vont penser les clients de HSBC en apprenant que leur banque investit dans la destruction des forêts ? Si vous êtes clients HSBC, raison de plus pour interpeller votre banque !

Plus nous serons nombreux à signer, plus HSBC prendra conscience que ce scandale est public et qu’il faut changer de stratégie, et vite.

Merci pour votre participation,

Mehdi, pour l’équipe Forêts de Greenpeace

Signer la pétition

Publié dans Edito

Le jardin de la Louve à Bonnieux (84)

plan-du-jardin-de-la-louve

1 et 2 Terrasse accueil
3 Terrasse Belvédère
4 Terrasse bassin de rafraîchissement
5 Bassin de rafraîchissement
6 Terrasse basse agricole
7 Allée
8 Terrasse piscine

Le jardin offre de nombreux espaces plantés dans une succession de terrasses. Le rôle du minéral est fort: boules en pierre, ange en pierre, présence des galets de la Durance. Il y a de nombreux bancs en bois dessinés par Nicole de Vésian qui offre des endroits pour la méditation. C’est un jardin complexe, en harmonie avec le paysage environnant: « the borrowed landscape »(Le paysage emprunté) et une palette de plantes restreinte. La beauté vient surtout du jeu entre les verts des feuilles et le paysage.

jardin-la-louve-piscine

  • Historique

    La Louve a été construit par Nicole de Vésian, styliste chez Hermès, spécialisée dans les textiles et plus tard dans sa vie, une remarquable jardinière. Elle achète La Louve en 1986. C’est une maison de village avec un terrain en friche exposé au sud. Pendant dix ans, elle a transformé ce lieu en une oeuvre complexe, mélange de pierres et de plantes de garrigues taillées, travail qui allait transformer l’image du jardin en Provence.
    A l’approche de ses 80 ans, Nicole de Vésian décida de construire une nouvelle maison avec un jardin d’un seul niveau, en haut du village. Elle vendit alors La Louve à Judith Pillsbury, marchande d’estampes à Paris et grand amateur de jardins.
    Judith Pillsbury se considère comme conservateur de ce jardin. Elle maintient le caractère de chacun des quatre grands espaces de jardin, remplaçant des plantes quand nécessaire mais en respectant le dessin premier.

Pour plus d’informations cliquez ici

Publié dans Edito | Tagué , , | 2 commentaires