Pourquoi certains végétaux changent-ils de couleur en automne ?

Chaque année à la même période, certains arbres se débarrassent de leurs feuilles, cependant celles-ci peuvent passer  avant de tomber par tout un spectre de couleurs allant du jaune, orange  au rouge.

IMG_0703

Les végétaux réagissent aux changements de conditions climatiques et de luminosité  pour se préparer aux saisons plus froides et moins lumineuses à venir. La diminution graduelle de la longueur du jour, le froid,  indique donc à certains végétaux dit caducs,  la nécessité de mettre au point une stratégie pour survivre à cette période difficile. Voilà pourquoi les arbres se débarrassent de leur feuillage,  devenu inutile  et consommateur d’énergie en l’absence d’une luminosité suffisante.

Les feuilles qu’elles soient vertes, jaunes, oranges, rouges cherchent la lumière du soleil. Elles contiennent des composés capables de capter l’énergie lumineuse, nécessaire à la production de sucre (photosynthèse) voir la rubrique botanique. Le principal pigment, la chlorophylle, colore les feuilles en vert , celle-ci toujours renouvelée du printemps à la fin de l’été,  cesse d’être produite lorsque les jours raccourcissent. De ce fait la couleur verte des feuilles s’estompe pour laisser la place à  d’autres pigments dissimulés : flavonoïdes pour la couleur jaune et caroténoïdes pour l’orange. Présentes en réalité tout au long de l’année, ces teintes sont masquées par le vert dominant. Il faut attendre l’automne pour qu’elles deviennent visibles. La couleur rouge, elle, naît uniquement à cette époque. Avant de s’en débarrasser, l’arbre vide les feuilles des nutriments importants, comme le phosphate.  La dégradation des sucres mène alors à la formation de nouveaux pigments : les anthocyanes, de couleur rouge.

Quercus rubra

En résumé

À l’automne, en raison du changement dans la durée du jour et de la chute des températures, les feuilles arrêtent leur processus de fabrication de nourriture. La chlorophylle se décompose, la couleur verte disparaît, et les couleurs jaunes et oranges deviennent visibles pour laisser la place aux splendeurs d’automne.

D’autres arbres, comme les chênes, les hêtres, les charmes affichent souvent des couleurs marrons. Toutes ces couleurs sont dues au mélange des quantités de résidus de chlorophylle et d’autres pigments différents dans la feuille au cours de la saison d’automne et qui sèchent.

La feuille est finalement  soit arrachée par le vent ou  détaché par son propre poids, pendant la période hivernale jusqu’au printemps suivant selon l’intensité des intempéries pour laisser la place au nouveau feuillage du printemps (en mars) suivant,  on dit dans ce cas que les feuilles sont marcescentes.

Pour plus d’informations veuillez visionner la vidéo  en cliquant ci-dessous

Pourquoi les feuilles changent de couleur

Publicités

Liquidambar (copalme)

De la famille des Hamamelidacées , le genre Liquidambar compte quatre espèces, originaires de Turquie, d’Extrême-Orient, d’Amérique du Nord et du Mexique. Le liquidambar a été découvert en Floride par les Espagnols en 1528. C’est à eux que l’on doit son nom qui signifie « ambre liquide » ou copalme et qui fait référence à la sève balsamique de cet arbre. Un liquide qui est notamment employé pour parfumer les savons. Le liquidambar est introduit en Europe en 1681. Le bois du liquidambar est utilisé depuis très longtemps, celui du Liquidambar styraciflua en particulier, qui est appelé noyer satiné par les ébénistes.
Les liquidambars sont des arbres  au port large, aux feuilles alternées , caduques, palmées de 3 , 5 ou 7 lobes et à l’odeur balsamique devenant rouge à l’automne. Les fleurs apparaissent au mois de mai, les fruits sont des boules composées de multiples capsules contenant les graines ailées , ce sont des plantes monoïques . L’écorce est profondément striée, avec des crêtes liégeuses sur les jeunes branches.

Ce genre comprend les espèces suivantes:

Liquidambar acalycina
Originaire de Chine , 8 à 12 m de hauteur , 4 à 6 m de diamètre , feuilles trilobées 8 à 15 cm ,

Liquidambar formosana
Originaire de Chine , 15 à 25 m de hauteur , feuilles trilobées de 8 à 15 cm

Liquidambar orientalis
Originaire de Turquie , 10 à 20 m de hauteur , port ovoïde , feuilles palmatilobées (5 lobes) de 5 à 8 cm profondément lobées et très découpées

Liquidambar styraciflua
Originaire du Sud Est des Etats-Unis, hauteur 30 à 40 m , diamètre 8 à 12 m , port érigé , exposition ensoleillée , bonne rusticité: -20°, feuilles palmatilobée de 7 à 12 cm à 5 lobes couleur automnale rouge carmin