La taille de rosiers

  • Taille du rosier buisson

La taille des rosiers buissons est indispensable pour favoriser la naissance de jeunes rameaux porteurs de boutons floraux et pour qu’ils conservent un port compact.

Le printemps suivant la plantation supprimez le bois mort, les gourmands qui partent du sol et les pousses trop faibles. Sélectionnez trois ou quatre branches vigoureuses, parmi celles qui ont le plus gros diamètre. Coupez au-dessus du deuxième ou troisième bourgeon (œil) bien visible.
En automne nettoyez votre rosier en coupant les branches à environ la moitié de leur longueur pour lui donner un meilleur aspect pour passer l’hiver. Supprimez aussi les dernières fleurs fanées et les fruits qui épuisent inutilement l’arbuste. Si vous subissez des gels importants durant l’hiver, reportez cette taille au printemps.

Ensuite, chaque année, lorsque les gelées importantes ne sont plus à craindre (jusqu’à fin mars, selon les régions), et avant que les bourgeons de la base ne commencent à se développer, sélectionnez six à huit branches de gros diamètre et de préférence parmi les plus jeunes. Coupez-les au-dessus du deuxième ou troisième œil bien visible. Taillez plus long les variétés vigoureuses en coupant au dessus du quatrième ou cinquième œil. Eliminez toutes les autres branches et plus particulièrement les plus chétives et les plus vieilles.
Effectuez si besoin un nettoyage de vos rosiers à l’automne. Pour les variétés non remontantes, c’est-à-dire qui ne fleurissent qu’une seule fois, nettoyez en juin-juillet, après la floraison.

  • Taille du rosier grimpant

L’année de la plantation, en mars, effectuez une première taille de formation. Supprimez toutes les branches les plus fines, et ne conservez que les trois branches les plus robustes. Taillez de façon à obtenir trois rameaux d’une cinquantaine de centimètres.

Les deux ou trois années suivantes, réduisez les ramifications des branches principales d’un tiers de leur longueur et taillez les ramifications secondaires, selon leur vigueur, à deux ou trois yeux pour les plus faibles et à quatre ou cinq yeux pour les plus vigoureuses.

Attachez régulièrement votre rosier grimpant au fur et à mesure de sa croissance. Inclinez si possible à environ 45 ° les branches vigoureuses pour stimuler leur ramification et la floraison.

Ensuite, effectuez chaque année une taille d’entretien au début du printemps, en supprimant quelques branches parmi les plus âgées et celles qui fleurissent le moins. Veillez à garder chaque année un nombre identique de branches en les réduisant d’un tiers, et supprimez les autres. Supprimez le bois mort, les gourmands partant du sol et les pousses trop faibles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s