Climatologie

La climatologie est une étude  scientifique du climat dans une région particulière ; la climatologie entraîne des observations et des relevés d’un maximum de paramètres possibles comme la température, les précipitations ou la vitesse maximale du vent ; ces observations et ces relevés doivent avoir été fait sur 30 ans pour avoir une idée précise sur le climat du lieu.

Toutes ces informations recueillies vont déterminer différents types de climats

1. Les différents types de climats

Carte des différents climats en France

Carte des différents climats en France

A. En France

Il y a 5 climats différents :

Climat océanique : il se caractérise par des hivers doux ( 10 °C en moyenne ) et très humide marqué par des pluies intermittentes et surtout de la bruine ; l’été, le temps est beaucoup plus sec mais très frais ( pas plus de 23 °C en moyenne )

Climat océanique dégradé : un climat bizarre parce qu’il est océanique mais peu subir des influences continentales venant de l’Est de l’Europe ; cela se traduit par des températures très froides pendant un certain temps ( le plus souvent, c’est une semaine ) en hiver et le contraire en été ; idem avec les précipitations .

Climat continental : c’est un climat brutal à cause de ses températures qui varient sans cesse d’une saison à l’autre ; ainsi en hiver nous pouvons relever des températures de l’ordre de 0°C et en été plus de 30 °C !!! les précipitations sont les plus fortes en été avec les nombreux orages ( en hiver, c’est plutôt de la neige ) .

Climat méditerranéen : c’est un climat inégal sur le plan des précipitations ; en effet, les précipitations sont très fortes au printemps et en Automne et peuvent engendrer des inondations ; le reste de l’année, c’est le calme plat !!! Quant aux températures, elles sont très chaudes en été (40 °C de temps en temps) et douces en hiver (16-17 °C ) .

Climat montagnard : le climat de tous les dangers parce qu’à n’importe quel moment de l’année, il peut faire aussi bien froid pendant un ou deux jours et très chaud le troisième jour ; idem pour les précipitations.

Carte des différents climats dans le monde

Carte des différents climats dans le monde

B. Dans le monde

Le climat tropical et climat subtropical : ce sont des climats ou la température est constante toute l’année ( autour de 25 °C en moyenne ) mais marqués par des saisons hivernales et estivales très pluvieuses ; le reste du temps, c’est un temps très sec qui prédomine ; la différence entre les deux climats se situent au niveau des températures qui ont tendance à varier plus franchement dans le climat subtropical .

Le climat subarctique : le temps est perturbé toute l’année ; le vent y souffle plus fort qu’ailleurs et les précipitations ont lieu sous forme de neige ou de glace selon la température ; le climat subarctique a tendance à avoir des températures de temps en temps supérieures à 8 °C contrairement au climat polaire.

Le climat équatorial : se rencontre comme son nom l’indique le long de l’Equateur, il se caractérise par des températures élevées et des précipitations importantes pendant la plus grande partie de l’année. Le rayonnement solaire varie peu ou pas pendant l’année. Tout ceci permet à la vie de trouver des conditions idéales à son épanouissement, dans ce biotope on trouve pas moins de 50% de la biodiversité Terrestre.

Le climat aride ou désertique : donne naissance à des déserts, la pluviométrie annuelle étant plus faible que l’évaporation, le soleil est très souvent présent ce qui permet aux températures d’être très élevées en journée, mais de baisser énormément la nuit, le gel dans le désert n’a rien d’étonnant ! La vie arrive quand même à trouver son chemin dans cet environnement inhospitalier.

Le climat Semi-Aride : se présente sous l’aspect d’immenses étendues d’herbe et de savanes, les précipitations s’échelonnent de 250 à 500mm, elles sont réparties inégalement dans une année et on distingue une saison des pluies et une saison sèche.

Le climat Polaire : se caractérise par un hiver ou on ne voit pratiquement pas le jour (la nuit polaire), les températures y sont très froides et la banquise se forme, les précipitations sont faibles tout au long de l’année, l’été est très frais et court.

2 Les différents acteurs

2.1 Le soleil

Le soleil est la source originelle de presque toute l’énergie sur Terre, le soleil est une boule de gaz géante qui contient 99.9% de la masse du système solaire. Les réactions thermonucléaires qui ont lieu dans le noyau provoque son rayonnement.

Structure du soleil

Structure du soleil

2.2 Les saisons

L’année est rythmée par 4 saisons d’une durée d’environ 3 mois chacune. Chaque saison observe une constance relative du climat et des températures.

  • Printemps  du 21 mars au 20 juin
  • Eté du 21 juin au 22 septembre
  • Automne du 23 septembre au 21 décembre
  • Hiver du 22 décembre au 20 mars
Les saisons

Les saisons

2.3 Les nuages

Les nuages sont formés de très petites gouttelettes d’eau ou de cristaux de glace (1 à 100 microns de diamètre) obtenus par l’adsorption de vapeur d’eau contenue dans l’atmosphère autour de minuscules impuretés appelées noyaux de condensation (cristaux de sel marin, pollens, produits polluants).

L’aspect d’un nuage est caractérisé par sa forme, sa texture, sa transparence, son opacité et ses couleurs qui varient en fonction des constituants et des conditions atmosphériques.

Les différents types de nuages

Les différents types de nuages

2.4 L’atmosphère

C’est l’enveloppe gazeuse entourant la Terre. L’air sec se compose de 78,087 % de diazote, 20,95 % de dioxygène, 0,93 % d’argon, 0,04 % de dioxyde de carboneet des traces d’autres gaz. L’atmosphère protège la vie sur Terre en absorbant le rayonnement solaire  ultraviolet, en réchauffant la surface par la rétention de chaleur (effet de serre) et en réduisant les écarts de température entre le jour et la nuit.

Composition de l'atmosphère

Composition de l’atmosphère

2.5 L’effet de serre

L’effet de serre est une composante naturelle, essentielle pour la vie sur Terre car elle joue sur le Climat. L’effet de serre à un rôle important sur la température, sans celui-ci, la température moyenne serait de -18 °C alors qu’elle est à un peu plus de 15°C à l’heure actuelle. C’est donc un élément indispensable à la vie sur Terre, cependant, une augmentation de cet effet de serre nous mène tout droit à un dérèglement climatique si aucune mesure c’est prise rapidement.

L'effet de serre

L’effet de serre

2.6 Les vents

Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d’une planète.

Les vents sont provoqués par un réchauffement inégalement réparti à la surface de la planète par l’énergie solaire, et par la rotation de la planète c’est également l’acteur principal de l’oxygénation des océans par agitation de sa surface. Les vents sont généralement classifiés selon leur ampleur spatiale, leur vitesse, leur localisation géographique, le type de force qui les produit et leurs effets. La vitesse du vent est mesurée avec un anémomètre mais peut être estimée par une manche à air.

Le vent possède donc une énergie importante et peut transporter de grandes quantités de chaleur, d’humidité, de polluants ou de constituants mineurs (sable, poussière). Il a aussi des effets secondaires, comme la création de courants océaniques ou la production de vagues au-dessus des océans. Il accélère les échanges entre l’atmosphère et le sol, la végétation ou l’océan (évaporation, flux de chaleur…). Au-dessus des continents, le vent permet l’érosion, le transport et le dépôt de sédiments.

L’érosion due au vent est surtout efficace dans les régions sèches et arides, où les particules fines du sol ne sont pas solidement maintenues en place par l’humidité ou la végétation. Les poussières ainsi transportées provoquent ensuite l’abrasion des roches et des sols exposés.

Si l’énergie du vent occasionne des dégâts et des désagréments (cyclones tropicaux, tornades, rafales, cisaillements ou sautes de vent, turbulences…), elle peut aussi être mise à profit pour fournir de l’énergie cinétique (bateaux à voiles, planeurs, avions…), mécanique (moulins à vent) ou électrique (turbines éoliennes). La puissance d’une éolienne est proportionnelle à la surface des pales et à la force du vent. Par vent fort, les plus puissantes procurent une énergie de plus de 1 000 kW, mais elles couvrent des surfaces importantes et la puissance fournie n’est pas fiable puisqu’elle varie au gré du vent.

Carte des vents dominants en France

Carte des vents dominants en France

2.7 Les arcs en ciel

Perception d'un arc en ciel

Perception d’un arc en ciel

3 Les différents type de mesure

Le thermomètre mesure en degré Celsius la température de l’air

Le pluviomètre est un instrument météorologique destiné à mesurer la quantité de précipitations il s’exprime en millimètre ou en litre/m2

L’anémomètre mesure la force du vent

Le baromètre mesure la pression atmosphérique

l’hygromètre mesure le taux d’humidité de l’air il s’exprime en %

La biodiversité en péril

Bernice Notenboom, journaliste et exploratrice néerlandaise, nous embarque dans un inquiétant tour du monde en quatre-vingt-dix minutes : la spécialiste du climat parcourt les zones les plus touchées par le réchauffement climatique, et constate ses conséquences concrètes. Au Groenland, où la fonte de la calotte polaire modifie le quotidien des animaux et des Inuits ; en Amazonie, où la forêt souffre d’une sécheresse toujours plus intense ; ou au bord de l’Elbe, en Allemagne, où les crues inondent les habitations riveraines. En Alaska, l’énergique Bernice Notenboom nous éclaire sur le danger moins connu que représente le dégel du permafrost, une couche du sol gelée depuis des milliers d’années, regorgeant de matières organiques, de carbone et de méthane. La libération de ces composantes équivaudrait, selon le chercheur Ben Abbott, à « cent quatre-vingts années d’émission de combustibles fossiles » et bouleverserait l’écosystème tout entier…

Publicités

A propos Christophe Descroix

Passionné de jardin et de nature depuis mon enfance c'est tout naturellement que je me suis orienté vers des études horticoles au Lycée agricole de Hyères puis à l'école supérieure d'agriculture d'Angers pour y apprendre le métier de jardinier-paysagiste. Après avoir évolué dans le métier à des postes d'encadrement dans diverses entreprises d'espaces verts en France, Arabie Saoudite et au Maroc où j'ai pu réaliser des espaces verts publics, des jardins privés à tendance méditerranéenne, mauresque et tropicale, des golfs, j'ai eu l'opportunité pour transmettre ma passion des jardins, de devenir formateur "ouvrier du paysage" dans un centre de rééducation professionnelle pour travailleurs handicapés . La reprise de mes études en licence des sciences de l'éducation à l'université d'Aix-Marseille m'a permis de créé un lien de communication et partager cette passion . Par l'intermédiaire de ce blog , construit de manière pédagogique afin de faciliter l'apprentissage du monde du paysage, identifier ces acteurs, connaitre ces enjeux, promouvoir les lieux à visiter ; j'ai souhaité , en toute humilité, apporter des réponses à mes apprenants et tous les passionnés de jardins. Merci de votre visite et bonne navigation...
Cet article, publié dans Edito, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Climatologie

  1. A very good explanation on climate. I am so fearful of what lies ahead for this world. I did enjoy seeing the Arte film even though it only adds to the uneasiness we face both now and in the future. Thank you for a wonderful and enlightening post.

    J'aime

    • Thanks for your comment, humanity can’t continue live like now , it’s absloutly necessary to change our behavior if we would like again speak, write about our garden stories and wildlife . Climate and us are completly linked

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.