Liquidambar (copalme)

De la famille des Hamamelidacées , le genre Liquidambar compte quatre espèces, originaires de Turquie, d’Extrême-Orient, d’Amérique du Nord et du Mexique. Le liquidambar a été découvert en Floride par les Espagnols en 1528. C’est à eux que l’on doit son nom qui signifie « ambre liquide » ou copalme et qui fait référence à la sève balsamique de cet arbre. Un liquide qui est notamment employé pour parfumer les savons. Le liquidambar est introduit en Europe en 1681. Le bois du liquidambar est utilisé depuis très longtemps, celui du Liquidambar styraciflua en particulier, qui est appelé noyer satiné par les ébénistes.
Les liquidambars sont des arbres  au port large, aux feuilles alternées , caduques, palmées de 3 , 5 ou 7 lobes et à l’odeur balsamique devenant rouge à l’automne. Les fleurs apparaissent au mois de mai, les fruits sont des boules composées de multiples capsules contenant les graines ailées , ce sont des plantes monoïques . L’écorce est profondément striée, avec des crêtes liégeuses sur les jeunes branches.

Ce genre comprend les espèces suivantes:

Liquidambar acalycina
Originaire de Chine , 8 à 12 m de hauteur , 4 à 6 m de diamètre , feuilles trilobées 8 à 15 cm ,

Liquidambar formosana
Originaire de Chine , 15 à 25 m de hauteur , feuilles trilobées de 8 à 15 cm

Liquidambar orientalis
Originaire de Turquie , 10 à 20 m de hauteur , port ovoïde , feuilles palmatilobées (5 lobes) de 5 à 8 cm profondément lobées et très découpées

Liquidambar styraciflua
Originaire du Sud Est des Etats-Unis, hauteur 30 à 40 m , diamètre 8 à 12 m , port érigé , exposition ensoleillée , bonne rusticité: -20°, feuilles palmatilobée de 7 à 12 cm à 5 lobes couleur automnale rouge carmin

Publicités