Pourquoi certains végétaux changent-ils de couleur en automne ?

Chaque année à la même période, certains arbres se débarrassent de leurs feuilles, cependant celles-ci peuvent passer  avant de tomber par tout un spectre de couleurs allant du jaune, orange  au rouge.

IMG_0703

Les végétaux réagissent aux changements de conditions climatiques et de luminosité  pour se préparer aux saisons plus froides et moins lumineuses à venir. La diminution graduelle de la longueur du jour, le froid,  indique donc à certains végétaux dit caducs,  la nécessité de mettre au point une stratégie pour survivre à cette période difficile. Voilà pourquoi les arbres se débarrassent de leur feuillage,  devenu inutile  et consommateur d’énergie en l’absence d’une luminosité suffisante.

Les feuilles qu’elles soient vertes, jaunes, oranges, rouges cherchent la lumière du soleil. Elles contiennent des composés capables de capter l’énergie lumineuse, nécessaire à la production de sucre (photosynthèse) voir la rubrique botanique. Le principal pigment, la chlorophylle, colore les feuilles en vert , celle-ci toujours renouvelée du printemps à la fin de l’été,  cesse d’être produite lorsque les jours raccourcissent. De ce fait la couleur verte des feuilles s’estompe pour laisser la place à  d’autres pigments dissimulés : flavonoïdes pour la couleur jaune et caroténoïdes pour l’orange. Présentes en réalité tout au long de l’année, ces teintes sont masquées par le vert dominant. Il faut attendre l’automne pour qu’elles deviennent visibles. La couleur rouge, elle, naît uniquement à cette époque. Avant de s’en débarrasser, l’arbre vide les feuilles des nutriments importants, comme le phosphate.  La dégradation des sucres mène alors à la formation de nouveaux pigments : les anthocyanes, de couleur rouge.

Quercus rubra

En résumé

À l’automne, en raison du changement dans la durée du jour et de la chute des températures, les feuilles arrêtent leur processus de fabrication de nourriture. La chlorophylle se décompose, la couleur verte disparaît, et les couleurs jaunes et oranges deviennent visibles pour laisser la place aux splendeurs d’automne.

D’autres arbres, comme les chênes, les hêtres, les charmes affichent souvent des couleurs marrons. Toutes ces couleurs sont dues au mélange des quantités de résidus de chlorophylle et d’autres pigments différents dans la feuille au cours de la saison d’automne et qui sèchent.

La feuille est finalement  soit arrachée par le vent ou  détaché par son propre poids, pendant la période hivernale jusqu’au printemps suivant selon l’intensité des intempéries pour laisser la place au nouveau feuillage du printemps (en mars) suivant,  on dit dans ce cas que les feuilles sont marcescentes.

Pour plus d’informations veuillez visionner la vidéo  en cliquant ci-dessous

Pourquoi les feuilles changent de couleur

Publicités

A propos Christophe Descroix

Passionné de jardin et de nature depuis mon enfance c'est tout naturellement que je me suis orienté vers des études horticoles au Lycée agricole de Hyères puis à l'école supérieure d'agriculture d'Angers pour y apprendre le métier de jardinier-paysagiste. Après avoir évolué dans le métier à des postes d'encadrement dans diverses entreprises d'espaces verts en France, Arabie Saoudite et au Maroc où j'ai pu réaliser des espaces verts publics, des jardins privés à tendance méditerranéenne, mauresque et tropicale, des golfs, j'ai eu l'opportunité pour transmettre ma passion des jardins, de devenir formateur "ouvrier du paysage" dans un centre de rééducation professionnelle pour travailleurs handicapés . La reprise de mes études en licence des sciences de l'éducation à l'université d'Aix-Marseille m'a permis de créé un lien de communication et partager cette passion . Par l'intermédiaire de ce blog , construit de manière pédagogique afin de faciliter l'apprentissage du monde du paysage, identifier ces acteurs, connaitre ces enjeux, promouvoir les lieux à visiter ; j'ai souhaité , en toute humilité, apporter des réponses à mes apprenants et tous les passionnés de jardins. Merci de votre visite et bonne navigation...
Cet article, publié dans Edito, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.