Ginkgo biloba ( l’arbre aux 40 écus)

Feuillus ou conifères ?

Le Ginkgo biloba, d’origine chinoise, est l’arbre le plus vieux du monde. Il aurait près de deux cent millions d’années. C’est un vestige qui nous vient tout droit de l’époque des dinosaures. Aujourd’hui certains spécimens ont plus de 4000 ans. Il est considéré en Extrême Orient comme un arbre sacré. C’est un arbre d’une robustesse à toute épreuve, il supporte parfaitement bien la pollution des villes, et il est notamment très résistant au feu. C’est ainsi qu’il a été planté en Chine par les moines bouddhistes autour des temples pour les protéger des incendies. C’est aussi le seul être vivant qui ait reparu immédiatement après la catastrophe d’Hiroshima. Aujourd’hui il a été planté à titre expérimental dans le département du Var pour créer des pare-feu. Ginkgo biloba ressemble davantage à un feuillu qu’à un conifère. Effectivement, curiosité botanique, c’est le seul résineux avec des feuilles. Et à vrai dire, ce n’est pas un conifère, c’est un proche parent et c’est vraiment un phénomène : la morphologie de sa fleur l’apparente aux conifères, sa feuille le rapproche des feuillus, tandis que son mode de fécondation rappelle celui des fougères. Bien qu’il pousse lentement (hauteur à 5 ans : 2 m à 2,50 m) il faut l’installer dans un endroit dégagé d’où l’on pourra admirer sa forme élancée (il peut monter dans nos régions  jusqu’à plus de 15 mètres pour 5m/+ de diamètre). Il est dioïque. Les sujets mâles sont érigés et moins vigoureux que les sujets femelles qui ont eux un port plus étalé et une cime arrondie. Les pieds femelles produisent des fruits dorés, dont l’enveloppe charnue devient malodorante lorsqu’elle pourrit. Les feuilles en forme d’éventail sont vert clair et fendues par le milieu. Caduques, elles tombent après être devenues d’un jaune d’or étincellent en automne.

Un très beau spécimen se trouve au Parc Borely de Marseille

 

Ginkgo biloba en automne au parc Borély à Marseille

Ginkgo biloba en automne au parc Borély à Marseille

Publicités

2 réflexions sur “Ginkgo biloba ( l’arbre aux 40 écus)

    • Merci Renaud j’espère que tout va bien , comme tu peux le constater j’essaye d’améliorer mes outils pédagogiques au travers de ce blog qui j’espère te permets de trouver des informations et te remémorer des souvenirs.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.