Un petit coin de paradis en Italie

Le jardin Hanbury près de Vintimille

Les jardins Hanbury, site historique classé extraordinaire, sont un exemple unique de jardin botanique d’acclimatation des différentes espèces et présentent les vestiges de l’ancien parcours romain.
Dans la partie basse du jardin botanique, réalisé fin 1800 par Sir Thomas Hanbury, on peut voir un tronçon pavé de la route publique utilisée jusqu’en 1836, le parcours pouvait coïncider avec le tracé de la via Julia Augusta. Sur le parcours en dehors des jardins, à l’ouest du torrent Sorba et peu après le cap Mortola, on a découvert une ancienne route pavée, constituée de galets ronds profondément enfoncés dans le sol, et caractérisée par des bords en pierre transversaux à la chaussée pour éviter aux chariots et aux animaux de glisser dans la montée.
En 1867, Thomas Hanbury, charmé par le paysage et le climat du Cap Mortola, achète la villa et le terrain où il crée le grand jardin qui a conservé son nom. Son frère Daniel importe de régions lointaines des plantes de grand intérêt botanique et pharmaceutique. De nombreuses maisons paysannes furent construites ou restaurées, ainsi qu’un nouveau réseau hydrique, et la Villa Orengo fut rénovée. Le jardin, partagé en zones spécifiques pour chaque pays, a été enrichi par des allées, des fontaines et des antiquités. A la mort de son fondateur, l’œuvre fut poursuivie par son fils Cecil avec la collaboration fondamentale de son épouse, Lady Dorothy.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités