Un petit coin de paradis en Italie

Le jardin Hanbury près de Vintimille

Les jardins Hanbury, site historique classé extraordinaire, sont un exemple unique de jardin botanique d’acclimatation des différentes espèces et présentent les vestiges de l’ancien parcours romain.
Dans la partie basse du jardin botanique, réalisé fin 1800 par Sir Thomas Hanbury, on peut voir un tronçon pavé de la route publique utilisée jusqu’en 1836, le parcours pouvait coïncider avec le tracé de la via Julia Augusta. Sur le parcours en dehors des jardins, à l’ouest du torrent Sorba et peu après le cap Mortola, on a découvert une ancienne route pavée, constituée de galets ronds profondément enfoncés dans le sol, et caractérisée par des bords en pierre transversaux à la chaussée pour éviter aux chariots et aux animaux de glisser dans la montée.
En 1867, Thomas Hanbury, charmé par le paysage et le climat du Cap Mortola, achète la villa et le terrain où il crée le grand jardin qui a conservé son nom. Son frère Daniel importe de régions lointaines des plantes de grand intérêt botanique et pharmaceutique. De nombreuses maisons paysannes furent construites ou restaurées, ainsi qu’un nouveau réseau hydrique, et la Villa Orengo fut rénovée. Le jardin, partagé en zones spécifiques pour chaque pays, a été enrichi par des allées, des fontaines et des antiquités. A la mort de son fondateur, l’œuvre fut poursuivie par son fils Cecil avec la collaboration fondamentale de son épouse, Lady Dorothy.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

A propos Christophe Descroix

Passionné de jardin et de nature depuis mon enfance c'est tout naturellement que je me suis orienté vers des études horticoles au Lycée agricole de Hyères puis à l'école supérieure d'agriculture d'Angers pour y apprendre le métier de jardinier-paysagiste. Après avoir évolué dans le métier à des postes d'encadrement dans diverses entreprises d'espaces verts en France, Arabie Saoudite et au Maroc où j'ai pu réaliser des espaces verts publics, des jardins privés à tendance méditerranéenne, mauresque et tropicale, des golfs, j'ai eu l'opportunité pour transmettre ma passion des jardins, de devenir formateur "ouvrier du paysage" dans un centre de rééducation professionnelle pour travailleurs handicapés . La reprise de mes études en licence des sciences de l'éducation à l'université d'Aix-Marseille m'a permis de créé un lien de communication et partager cette passion . Par l'intermédiaire de ce blog , construit de manière pédagogique afin de faciliter l'apprentissage du monde du paysage, identifier ces acteurs, connaitre ces enjeux, promouvoir les lieux à visiter ; j'ai souhaité , en toute humilité, apporter des réponses à mes apprenants et tous les passionnés de jardins. Merci de votre visite et bonne navigation...
Cet article, publié dans Edito, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.